Informations

Les dernières informations sur les mesures liées à la lutte contre le coronavirus Covid-19

Couvre-feu

Les restrictions liées à la pandémie de Covid-19 se renforce.

Dès ce samedi 16 janvier, le couvre-feu est avancé à 18 heures (jusqu'à 6 heures toujours) à l'ensemble de la métropole pour un minimum de deux semaines.

Ainsi, tous les lieux recevant du public seront fermés à 18 heures partout en France et les dérogations resteront les mêmes pour rentrer du travail ou aller chercher ses enfants à l'école ou à la garderie.

Les 3 crèches municipales Danielle Casanova, Tony Lainé et Olympe de Gouges fermeront donc au public à 18h00 à compter du lundi 18 janvier.

Comment faire pour se déplacer pendant le couvre feu ?

L'attestation de déplacement dérogatoire édité le 15 décembre reste valable pour ce couvre feu renforcé. Elle est donc obligatoire entre 18 h et 6 h, à partir du samedi 16 janvier. 

Les attestations sont téléchargeables ci-contre ou sur : gouvernement.fr/info-coronavirus

Vous pouvez remplir en ligne votre déclaration numérique ici 

Elles pourront être complétées en ligne sur l'application TousAntiCovid.

TousAntiCovid Apple

TousAntiCovid Android

Les horaires des commerces

L'arrêté préfectoral du 16 janvier 2021 précise les horaires des commerces (établissements de catégorie N).

En termes d'approvisionnement, les activités de livraison restent autorisées jusqu'à 22h. Toutefois, les activités de livraison et de vente à emporter d'alcool sont dorénavant interdites à compter de 18h.

Info complète sur le site de la Préfecture

Arrêté préfectoral du 5 octobre 2020

Le département de la Seine-Saint Denis est désormais classé en "zone d'alerte maximale" ce qui nécessite la prise de nouvelles mesures en vue de ralentir la propagation du virus Covid-19

A compter du mardi 6 octobre et jusqu'au lundi 19 octobre 2020 inclus :

Article 1 :

  • tous les évènements organisés réunissant plus de 1000 personnes sont interdits ;
  • les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits sur la voie publique et dans les espaces ouverts au public à l'exclusion des manifestations revendicatives, les rassemblements à caractère professionnel, les services de transport de voyageurs, les cérémonies funéraires, les actions d'aide alimentaire aux populations vulnérables, les actions de dépistages sanitaires, collectes de produits sanguins et actions de vaccination, les marchés et les distributions d'AMAP. En tout état de cause, les rassemblements ainsi exempts doivent toujours respecter les règles sanitaires ;
  • les rassemblements et réunions à caractère festif ou familial sont interdits dans les établissements recevant du public. Les événements qui ne sont pas interdits doivent se tenir dans le strict respect de la jauge de 1000 personnes et des dispositions issues du décret du 10 juillet 2020 suscité.
  • les fêtes estudiantines sont interdites, en particulier dans les établissements d'enseignement supérieur.

Article 2 : Les établissements recevant du public (ERP) suivants ne sont pas autorisés à accueillir du public :

- ERP de type N : uniquement les débits de boissons ayant pour activité principale la vente de boissons alcoolisées, sauf pour leur activités de livraison.

Ne sont pas concernés, sous la réserve d'un respect strict du protocole sanitaire :
• les restaurants, y compris pour leur activités de livraison et de vente à emporter ;
• les sites de restauration scolaire, universitaires et d'entreprises, et de manière générale, la restauration collective sous contrat ;
• les lieux de restauration et points de vente dans les stations-service ;
• le service en chambre des bars des hôtels ;

- ERP de type EF (établissements flottants), uniquement si leur activité principale est
la vente de boissons alcoolisées. Les activités de restauration, de livraison et de vente à emporter sont autorisées.

- ERP de type P (salles de danse, casinos et salles de jeux) ;

- ERP de type L (sont concernées uniquement les salles des fêtes et les salles polyvalentes) et ERP de type X (établissements sportifs couverts), sauf pour l'accueil
• des groupes scolaires et parascolaires ;
• des activités sportives participant à la formation universitaire ;
• de toute activité à destination des mineurs ;
• des sportifs professionnels et de haut niveau ;
• d'activités physiques pour les personnes munies d'une prescription médicale ;
• des formations continues ou des entraînements obligatoires pour le maintien des compétences professionnelles ;
• d'épreuves de concours ou d'examens ;
• d'événements indispensables à la gestion d'une crise de sécurité civile ou publique et à la continuité de la vie de la Nation ;
• d'événements indispensables à la gestion d'une crise de sécurité civile ou publique et à la continuité de la vie de la Nation ;
• des assemblées délibérantes des collectivités et leurs groupements, et des réunions des personnes morales ayant un caractère obligatoire ;
• de populations vulnérables et de distributions de repas pour des publics en situation de précarité ;
• dans le cadre de l'organisation de dépistages sanitaires, collectes de produits sanguins et actions de vaccination ;

- ERP de type M (commerces, magasins de vente): uniquement si des activités physiques et sportives qui s'y déroulent ;

- ERP de type CTS ( chapiteaux, tentes, structures) ;

- ERP de type T (lieux d'exposition, foires-expositions, salons).

- Les bars à chicha

Article 3 : Les ERP de type PA (plein air) peuvent accueillir du public sous réserve de respecter une jauge maximale égale à 50% au plus de leur jauge maximale théorique, dans la limite de 1000 personnes (personnels techniques, de sécurité et nécessaires au bon fonctionnement de l'établissement exclus).

Article 4 : Les ERP de type M (uniquement pour les centres commerciaux et les grands magasins) peuvent accueillir du public sous réserve de respecter une jauge maximale correspondant à 4m2 par client.

Article 5 : A partir de 22h00 et jusqu'à 06h00 le lendemain, la vente d'alcool à emporter, la consommation d'alcool sur la voie publique, la diffusion de musique amplifiée et toutes les activités musicales pouvant être audibles depuis la voie publique sont interdites.

L'arrêté complet consultable ici sur le site de la préfecture

Arrêté préfectoral du 28 septembre 2020

Arrêté préfectoral du 28 septembre 2020

Ces mesures visent à ralentir la propagation du virus Covid-19 et sont applicables à Bobigny du samedi 26 septembre au vendredi 9 octobre inclus.

  • Tous les évènements organisés réunissant plus de 1000 personnes sont interdits ;
  • les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits sur la voie publique et dans les espaces ouverts au public à l'exclusion des manifestations revendicatives, les rassemblements à caractère professionnel, les services de transport de voyageurs, les cérémonies funéraires et les marchés. En tout état de cause, les rassemblements ainsi exempts doivent toujours respecter les règles sanitaires ;
  • les événements de type festif ou familial, au sein des établissements recevant du public sont interdits, à l'exclusion des célébrations des fêtes calendaires religieuses ;
  • les cérémonies célébrées en mairie (mariages, PACS, baptêmes républicains) sont autorisées. Le nombre de personnes autorisées à y participer est fixé par le maire, sur le ressort de sa commune et dans le respect de l'article 1er du décret du 10 juillet 2020 suscité ;
  • dans les cimetières, les rassemblements sont limités à 30 personnes.

Les événements qui ne sont pas interdits doivent se tenir dans le strict respect de la jauge et des dispositions issues du décret du 10 juillet 2020 suscité.

- Les évènements de type culturel sont autorisés au sein des établissements recevant du public, sous réserve du strict respect de la jauge et des dispositions issues du décret du 10 juillet 2020 suscité.

- A compter du samedi 26 septembre 2020 et jusqu'au vendredi 9 octobre inclus, entre 22h00 et 06h00 le lendemain, les bars et bars à chicha, sont fermés.

- A compter du samedi 26 septembre 2020 et jusqu'au vendredi 9 octobre inclus entre 22h00 et 06h00 le lendemain, la vente à emporter dans les établissements de type N, la vente d'alcool à emporter, la diffusion de musique amplifiée et toutes les activités musicales pouvant être audibles depuis la voie publique sont interdites. Les activités de livraison à domicile ne sont pas concernées par cette interdiction.

- A compter du lundi 28 septembre 2020 et jusqu'au vendredi 9 octobre inclus, les activités physiques et sportives au sein des établissements recevant du public couverts sont interdites. Par exception :

  • les activités exercées dans un cadre scolaire, périscolaire, extrascolaire ou universitaire, et plus généralement, par des mineurs dans des accueils collectifs, ou des clubs et associations dès lors que ces structures ne concernent que ces derniers;
  • celles pratiquées par les sportifs professionnels ou de haut niveau;
  • les formations continues mentionnées à l'article R212-1 du code du sport;

sont autorisées.

- Les piscines peuvent rester ouvertes, sous réserve de la fermeture de leurs vestiaires collectifs.

L'arrêté complet consultable ici sur le site de la préfecture

Port du masque

Port du masque obligatoire en ville

À compter du vendredi 28 août, à 8 h, le port du masque sera obligatoire dans tout Paris et en petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne) pour tous les piétons circulant dans les espaces publics, les utilisateurs de vélos, deux-roues, trottinettes et autres engins de mobilité personnels, motorisés ou non.

Cet arrêté concerne donc la ville de Bobigny 

Les automobilistes (voitures des particuliers, camionnettes ou poids lourds des professionnels) seront dispensés de cette obligation.

Par ailleurs, cette obligation ne s'applique pas aux personnes en situation de handicap munies d'un certificat médical.

 

Lire le communiqué de presse

Port du masque sur les marchés

Le préfet de la Seine-Saint-Denis a rendu le port du masque obligatoire dans les marchés et brocantes à compter du 10 août 2020 à 8h.

Cette décision s'applique particulièrement dans certaines zones à forte concentration de population où le respect de la distanciation physique ne peut être garanti. Cette mesure a pour but de ralentir la dynamique du virus qui connaît une accélération ces derniers jours.

Les deux marchés de Bobigny sont concernés par cette obligation :

  • Marché de La Ferme en intérieur et en extérieur
  • Marché Édouard Vaillant en intérieur et en extérieur

Port du masque dans les lieux publics clos

Face à l'éventualité d'une deuxième vague épidémique, et afin d'éviter des mesures de reconfinement à l'échelle locale, le gouvernement augmente le niveau de protection des Français face à la Covid-19.

Le port du masque est donc rendu obligatoire dans tous les lieux publics clos. À compter du 20 juillet 2020, toute personne de 11 ans et plus doit porter un masque grand public dans les lieux publics clos, en complément de l'application des gestes barrières.

Voici la liste des lieux concernés

  • Salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, y compris les salles de spectacle et les cinémas.
  • Restaurants et débits de boissons ;
  • Hôtels et pensions de famille ;
  • Salles de jeux ;
  • Établissements d'éveil, d'enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement ;
  • Bibliothèques, centres de documentation ;
  • Établissements de culte ;
  • Établissements sportifs couverts ;
  • Musées ;
  • Établissements de plein air ;
  • Chapiteaux, tentes et structures ;
  • Hôtels-restaurants d'altitude ;
  • Établissements flottants ;
  • Refuges de montagne ;
  • Gares routières et maritimes ainsi que les aéroports.
  • Magasins de vente, centres commerciaux ;
  • Administrations et banques ;
  • Marchés couverts.

Dans les autres catégories d'établissements, il peut être rendu obligatoire par l'exploitant.

Qui dit obligation, dit sanction.

Concernant l'amende en vigueur en cas de non-respect du port du masque obligatoire, elle est de 135 euros comme c'est déjà le cas dans les transports.

Conseils sanitaires

Le port du masque ainsi imposé généralise son usage et il convient de rappeler quelques conseils pour garantir une sécurité optimale.

Peut-on réutiliser un masque chirurgical ?

Les autorités sanitaires rappellent que le masque chirurgical doit être remplacé après quatre heures d'utilisation. Avant ce délai, n'oubliez pas qu'il ne faut pas l'enlever ou le faire passer sur votre menton car il sera potentiellement contaminé. En ce qui concerne les théories pour désinfecter le masque, les spécialistes pointent le manque de certitude sur l'efficacité de ces techniques. La meilleure solution reste de changer son masque chirurgical après quatre heures d'usage ou d'utiliser un masque en tissu.

Comment choisir correctement son masque ?

Il est conseillé d'avoir plusieurs couches de tissus au minimum 2, 3 couches dans l'idéal.
Afin d'empêcher les gouttelettes de se répandre dans l'air, le masque doit être étanche sans bâillements sur les cotés, penser à le choisir à votre taille et bien l'ajuster.

Les spécialistes préconisent également de choisir un masque "facile à laver" et séchant rapidement.

Consulter le site de l'AFNOR notamment "Quels tissus utiliser pour élaborer un masque barrière ?"

Les bons gestes

- Rester à plus d'un mètre de distance les uns des autres

- Lavage très régulier des mains

- Tousser ou éternuer dans son coude ou un mouchoir

- Utiliser des mouchoirs à usage unique

- Saluer sans serrer la main, éviter les embrassades

- Porter un masque dans un lieu public quand la distanciation sociale ne peut être effectuée

- Aérer souvent son intérieur ou les pièces fermées

Pour toutes autres questions et informations :

- numéro vert gratuit national disponible 7/7j et 24/24h au 0800 130 000

le site du gouvernement

Les gestes barrières en...

En mandarin

En portugais

En arabe

En tamoul

En serbe

 

Informations annexes au site