L'église Saint-André

Des trois églises bâties au long des siècles, toutes ont été détruites. La dernière l'a été en 1980 pour céder sa place à l'église actuelle, dessinée par Marius Depont à qui l'on doit aussi l'hôtel de ville.

Construit en bois et en béton, c'est un bâtiment assez inhabituel qui se distingue par la flèche qui lui tient lieu de clocher. À l'intérieur, la chaleur du bois, de la charpente et des statues s'oppose au dénuement des murs. La disposition des sièges en arc de cercle épouse les lignes de la base du bâtiment.

Résolument contemporain, cet édifice religieux abrite quelques pièces d'époque qui ont survécu à la destruction des anciennes églises : une statue en bois doré de Saint-André sculptée vers 1760, une autre de Saint-Fiacre, patron des maraîchers, datant de 1850 ainsi qu'un bénitier du XVIIIe taillé dans un bloc de marbre.

Informations annexes au site