Grand Paris Express : Bobigny, terre d'expérimentations.

Le Grand Paris Express

Le grand Paris Express, c'est 200 km de lignes et 68 gares autour de la capitale.

La société du Grand Paris est chargée de la conception et la réalisation du cahier des charges en partenariat avec Île de France Mobilités, le syndicat régional des transports et l'Association des maires d'Île-de-France (AMIF).

Ces différents acteurs se mobilisent pour définir l'aménagement des futures " Places du Grand Paris ", qui seront des espaces de connexion entre toutes les mobilités au cœur des nouvelles centralités urbaines.

Depuis 2015, les comités de pôles mis en place pour chacune des gares réunissent des représentants d'Île-de-France Mobilités (l'autorité organisatrice des transports), de la Société du Grand Paris, de l'État, de la Région, des collectivités locales concernées et des opérateurs de transport. C'est au sein de ces instances que sont développés les programmes d'intervention sur les espaces publics qui seront conduits pour accompagner la mise en service du Grand Paris Express.

L’objectif : offrir aux usagers des conditions efficaces et confortables d’accès aux gares et de correspondance entre modes de transports.

Résister au choc d’un camion jeté à 70 km/h, séparer les flux piétons, vélos et voitures, protéger avec élégance et style, offrir une utilité au voyageur… Mais aussi tenir compte des évolutions permanentes en termes de besoins et mobilités, notamment électrique et la durée de vie même des parvis… Telles sont les exigences pour inventer le mobilier urbain anti-intrusion qui équipera les places des futures gares du Grand Paris Express, le supermétro automatique autour de la capitale.

 

Grâce aux appels à projets, la Société du Grand Paris s’ouvre à de nouveaux horizons auprès d’acteurs qui ont les solutions aux problématiques posées pour ce projet d’envergure.

 

Cette méthode favorise l’approche concrète, les tests sur le terrain et les solutions évolutives grâce aux savoir-faire de chacun. Tous les porteurs de projets, quelle que soit leur taille ou la maturité de leurs solutions, à participer au projet du Grand Paris Express.

 

La somme des expérimentations offrira une vision d’ensemble pour réussir la conception des futures places.

Appel à projet 2019 : « Mobilier urbain et sécurité sur les places du Grand Paris Express»

Les quatre lauréats qui bénéficient de 50 000 € par projet, mettront en place leur innovation sur l’Esplanade Jean Moulin à Bobigny de septembre 2019 à février 2020.

Le parvis de la préfecture à l’avantage d’être grand et situé sur la future ligne 15 Est, qui reliera en 2030, Pleyel-Saint-Denis à Champigny (Val de Marne).

Citeflor : CityMur® Protect

La solution CityMur® Protect propose l’association originale du béton et du végétal pour une sécurité apaisée des espaces publics. Tous les éléments sont modulables et les agencements multiples en fonction du désir des usagers et de l’utilisation de lieu où les éléments sont installés.

Agence Michel Tortel: Les mots protègent

La solution Les mots protègent : des blocs anti-bélier en béton en forme de lettre fixé dans le sol. Les lettres sont indépendantes les unes des autres et peuvent être déplacées pour créer une infinité de mots.


 


AREP / Cronos : Recyclage des déblais des chantiers de démolition.

La solution EMC² propose de transformer une problématique sécuritaire en un mobilier issu du territoire et adapté à son environnement. La fabrication fait appel au réemploi et au recyclage de matériaux provenant des chantiers de démolitions et de terrassements du Grand Paris Express. La gamme de mobilier est adaptée à tous les utilisateurs (homme, femme, adulte, enfant, employé de bureau, retraité, sportif, cycliste, PMR…).

 

Graphite Studio / C&E ingénierie : Glissière déformée.

La solution Urban Megaliths est un mobilier urbain de sûreté, issu de la déformation organique d’une glissière en béton. Banc, jardinière, table et parking à vélos... il se décline et s’assemble pour créer des micro-espaces pour accueillir les passants.

À PROPOS DE

Île-de-France Mobilités

Île-de-France Mobilités, autorité organisatrice des mobilités durables dans l’ensemble de la région, financera le fonctionnement du Grand Paris Express ainsi que les rames de métros qui y circuleront. Elle sera garante de la fiabilité et de la qualité de service des nouvelles lignes. Pour préparer la mise en service, elle veille à ce que les nouvelles gares en construction soient parfaitement intégrées au réseau de transport en commun actuel pour permettre aux Franciliens de passer aisément d’un mode à l’autre (métro, train, tram, bus, vélo...) et de gagner du temps dans leurs correspondances.

 

Société du Grand Paris

La Société du Grand Paris est l’entreprise publique créé par l’État dont la mission est de piloter le déploiement et le financement du Grand Paris Express. Elle assure la construction des infrastructures qui composent le réseau et acquiert, pour le compte d’Île-de-France Mobilités, les matériels roulants qui le parcourront. Futur métro du Grand Paris, le Grand Paris Express est le plus grand projet d’infrastructure et d’aménagement d’Europe. Avec 200 kilomètres de réseau, le projet prévoit la création de quatre nouvelles lignes autour de Paris, le prolongement de la ligne 14, la construction de 68 gares et l’aménagement de nouveaux quartiers autour de ces futurs pôles urbains.

 

l’AMIF

 

L’Association des Maires d’Ile-de-France (AMIF) est l’interlocuteur incontournable des pouvoirs publics endossant à la fois les rôles de lanceur d’alerte et de laboratoire d’idées sur l’ensemble des sujets qui intéressent les élus locaux franciliens. Totalement pluraliste, l’AMIF assure le rôle de porte-parole des élus locaux et participe au dynamisme régional des 1 276 communes de l’Île-de-France situées tant en zone urbaine qu’en zone rurale. Cette représentation plurielle permet à l’Association de porter les valeurs communes de l’intégralité des collectivités territoriales franciliennes auprès des pouvoirs publics.

 

Informations annexes au site