Document d’Information Communal sur les risques Majeurs

Les risques majeurs

Qu’est ce qu’un risque majeur ?

Un risque majeur est communément appelé une catastrophe.
Un événement potentiellement dangereux est un aléa ; il ne devient un risque majeur que s’il s’applique à une zone où des enjeux humains, économiques ou environnementaux sont présents.
Le risque majeur est donc la confrontation d’un aléa avec des enjeux.
Les différents types de risques majeurs auxquels l’homme peut être exposé sont les risques naturels et les risques technologiques.

Le risque majeur a deux caractéristiques une faible fréquence et une forte gravité.
A quels risques majeurs sommes-nous exposés ?
La ville de Bobigny est concernée par plusieurs risques majeurs :
Les risques naturels :

  •  les inondations par débordement indirect,
  •  les inondations par ruissellement pluvial urbain,
  •  les risques d’effondrement et d’affaissement dus à la présence de poches de dissolution de gypse,
  •  le risque de retrait-gonflement des argiles.

Les risques technologiques :

  • le transport de matières dangereuses (TMD) par les voies ferroviaires, les voies routières, la canalisation de gaz haute pression, les voies fluviales par le canal de l’Ourcq et la ligne à haute tension par la LIAISON 225kV N0 1 AVENIR-BOURGET
  • la zone du Plan Particulier d’Intervention (PPI) de la gare de triage Drancy / Le Bourget

 

L’alerte

Qu’est-ce qu’une alerte ?

Une alerte est la diffusion d’un signal sonore et/ou de messages qui annoncent un danger immédiat.
Elle permet à chacun de prendre des mesures de protection adaptées.
Comment est-elle diffusée ?
En fonction de la nature du danger et du lieu où l’on se trouve, l’alerte peut être donnée par différents moyens :

  • les sirènes qui émettent le signal national d’alerte
  • des messages diffusés par radio, pour Bobigny : France bleu sur 107.1
  •  

    Comment reconnaître le signal national d'alerte ?

    Le signal national d’alerte se compose d’un son modulé, montant et descendant, de trois séquences d’une minute et quarante et une secondes, séparées par un intervalle de cinq secondes.

     

                                                                       Signal National d'alerte

     

     

     

    La fin de l’alerte est annoncée par un signal continu de 30 secondes.

A retenir : les principales consignes

Informations annexes au site