Financer ses aides à domiciles

L’allocation départementale personnalisée d’autonomie (ADPA)

L'ADPA a pour objectif d'améliorer la prise en charge des personnes de plus de 60 ans confrontés à une perte d'autonomie. Elle s'adresse à la fois aux personnes résidant à domicile et en établissement.

Ce dispositif leur permet de recourir aux aides dont elles ont besoin pour l'accomplissement des actes de la vie quotidienne (aide à domicile, livraison de repas, petits travaux d'adaptation au handicap,...).

L’allocation se présente sous forme de « chèques ADPA » : une heure d’intervention = un chèque.

L'allocation est accordée sous condition d'âge et de perte d'autonomie. Une équipe médicosociale de la ville se déplace à domicile pour expliquer le dispositif, évaluer la perte d'autonomie et les besoins puis propose un plan d'aide le cas échéant.

Les dossiers sont à demander au CCAS ou à télécharger sur le site du Conseil départemental.

Pour toute question sur les chèques ADPA (réception du chéquier, perte, vol…)
numéro vert : 0 800 800 093 (prix d’un appel local)

 

L’aide ménagère départementale

Versée par le Département aux personnes âgées qui ne peuvent pas bénéficier de l’ADPA (classés GIR 5 ou 6) et dont le niveau de ressources ne dépasse pas le plafond du minimum vieillesse : 803,20 € mensuels en 2017 pour une personne seule.

Renseignements au CCAS
Tél. 01 41 60 96 31

Les aides au financement

Les aides de la CNAV

Une aide de la Caisse nationale d’assurance-vieillesse (Cnav) permet également de prendre en charge une partie des frais liés aux prestations d’aide ménagère à domicile. Elle n’est pas cumulable avec l’ADPA.

Où la demander ?

Sur www.lassuranceretraite.fr  ou au 39 60 (prix d’un appel local

Complémentaires santé et les mutuelles

Les complémentaires santé et les mutuelles peuvent aussi vous aider. Par exemple pour payer l’intervention d’un service d’aide à domicile pendant un nombre déterminé d’heures en cas de retour au domicile après une hospitalisation.
Pensez à appeler votre complémentaire santé pour poser la question. La prestation de compensation du handicap (PCH), destinée aux personnes en situation de handicap qui ont besoin d’une aide pour se laver, s’habiller, se nourrir, etc., peut être utilisée pour financer une aide à domicile. Mais ce qui relève de l’aide au ménage (courses, repassage, ménage) n’est pas pris en compte.

La prestation de compensation du handicap (PCH)

La prestation est attribuée par la MDPH (maison départementale des personnes handicapées) et elle est versée par le conseil départemental.

Où la demander ?

Place Handicap – Maison départementale des personnes handicapées de la Seine-Saint-Denis.
7-11, rue Erik-Satie. Tél. : 01 43 93 86 86. Site : www.place-handicap.fr
Du lundi au vendredi de 9 h à 12 h30 et de 14 h à 16 h30.

 

Informations annexes au site