Dépigeonnisation

Des pigeonniers sont installés en divers lieux de la ville de Bobigny pour limiter la population des pigeons et leurs nuisances.

Ce dispositif, soutenu par l'Association de Protection des Oiseaux des Villes, permet de rassembler des pigeons dans un endroit précis où ils peuvent s'alimenter et nidifier.
La presque totalité des œufs est enlevée ou remplacée par des œufs factices.

Il devient ainsi possible de :

  • Contrôler la population des pigeons en limitant les naissances
  • Diminuer les dégradations d'édifices dues aux fientes
  • Assainir la population des pigeons grâce à une alimentation adaptée (blé, maïs, eau en permanence dans le pigeonnier).

Outre la régulation de la population des pigeons, le pigeonnier par sa maintenance constitue un observatoire sanitaire, notamment dans le cadre du risque de grippe aviaire. Par ailleurs, il permet aux pigeons d'être en meilleure santé du fait de l'alimentation à l'intérieur du pigeonnier, adaptée à leurs besoins.

Pour permettre le bon fonctionnement des pigeonniers, les habitants ne doivent pas nourrir les pigeons. En effet, une alimentation non contrôlée favorise leur regroupement sauvage à grande échelle ainsi que la prolifération des rats.

La maintenance des pigeonniers est assurée par une entreprise spécialisée qui intervient tous les 10 jours. À chaque passage, les agents de ce prestataire effectuent :

  • Le retrait des œufs
  • Le nettoyage des pigeonniers
  • L'approvisionnement des pigeonniers en graines (maïs et blé).

Deux fois par an, les pigeonniers sont entièrement désinfectés.

Les trois pigeonniers

Trois pigeonniers sont implantés dans la ville : un dans le quartier du Pont-de-Pierre, un dans les jardins de l'hôtel de ville et un dans le quartier Hector Berlioz.

  • Pont-de-Pierre
    Le pigeonnier de la cité du Pont-de-Pierre a été implanté à titre expérimental en décembre 1998. Ce pigeonnier a été un des premiers en France. De ce fait, son implantation a fait l'objet d'une couverture médiatique importante. Suite à cette expérience pilote, beaucoup de villes ont adopté cette solution. Depuis son fonctionnement, le pigeonnier connaît une forte occupation et nidification. Entre 400 et 500 œufs en sont retirés chaque année. Grâce au pigeonnier, on peut considérer que la naissance de plus de 1000 nouveaux pigeons est évitée chaque année dans le quartier.
  • Mail de l'hôtel de ville
    De capacité plus importante, le pigeonnier implanté sur le mail de l'hôtel de ville en septembre 2004 a connu un démarrage fulgurant. En 2005, déjà 368 œufs en étaient retirés démontrant une fréquentation importante. Depuis, 500 œufs environ sont retirés chaque année. Grâce à lui, la naissance de plus de 1000 pigeons est évitée chaque année dans le quartier.
  • Cité Hector Berlioz
    Installé le 30 octobre 2007, le pigeonnier de la cité Hector Berlioz a été mis en service à partir de janvier 2008. Il a connu une fréquentation en constante évolution. Chaque année, 500 œufs y sont retirés et la naissance de plus de 1050 pigeons est ainsi évitée dans le quartier.

Informations annexes au site