Sports

Un maintien inespéré

Grâce à son succès à Haguenau (2-0), conjugué à la défaite de Feignies-Aulnoye, l'AFB a décroché sur le fil son maintien en National 2.

Publié le :

Après avoir connu les joies de deux montées consécutives, les joueurs de l'AFB ont cette fois-ci vécu le bonheur du maintien, samedi 25 mai dernier.

Un moment de soulagement et de fierté pour les hommes du duo Boulila-Lemaitre, qui ont su saisir la dernière chance s'offrant à eux lors de la dernière journée de championnat. Encore relégables au coup d'envoi, comme pendant une large partie de la saison, les Balbyniens n'avaient en effet pas d'autre choix que de s'imposer sur la pelouse d'un concurrent direct, Haguenau, soutenu par un millier de supporters, tout en espérant que son autre adversaire direct, Feignies-Aulnoye, ne remporte pas sa dernière rencontre.

Grâce à deux buts de Keita (16e) et Socka Bongué (49e), la première condition a été remplie avec brio par les joueurs de Bobigny, qui n'ont laissé aucune chance à leurs adversaires dans cette sorte de finale du maintien, avant d'apprendre la défaite à domicile de Feignies-Aulnoye face à Schiltigeim (3-0).

Une grande fierté

Le scénario est donc parfait. Bobigny se maintient en National 2 pour sa première année à ce niveau historique pour le club. Malgré un budget et un effectif limités, une sanction d'un point perdu infligée en janvier par la DNCG, les Balbyniens ont su trouver les ressources et le mental nécessaires pour ne jamais lâcher et s'offrir cette dernière opportunité de maintien qu'ils n'ont pas laissé passer. " Après tout ce qu'on a connu, jouer le maintien sur ce dernier match était déjà exceptionnel. Je félicite les joueurs qui, pour la plupart, découvraient ce niveau. Ils ont répondu présent, confie le coach, Stéphane Boulila. C'est magnifique de se sauver de cette manière. Je ressens beaucoup de fierté. "

Même fierté du côté du capitaine, Timoni Mendes, qui fait partie de ces joueurs à n'avoir jamais joué à ce niveau avant cette saison et évoluait encore au niveau régional il y a trois ans : " On a connu une année difficile avec des périodes plus que compliquées, notamment en janvier et février, mais on s'est accrochés et ça a fini par tourner en notre faveur."

La réserve brille

En remportant notamment trois de leurs cinq derniers matches, dont les deux rencontres face à leurs concurrents directs, les Balbyniens ont démontré la force de leur groupe, qui a ainsi su déjouer les pronostics qui, pour beaucoup, les renvoyaient en National 3. " Ceux qui nous voyaient déjà enterrés se sont mis le doigt dans l’œil, lance Stéphane Boulila.

Il a fallu s'imprégner du niveau. Par rapport au National 3, ce n'est pas le même monde. On rencontre des clubs qui s'entraînent le matin et des entraîneurs qui proposent beaucoup de choses. On a beaucoup appris et moi le premier. "

Un enseignement dont les hommes de l'AFB pourront se servir à la rentrée prochaine, à nouveau en National 2.

L'autre bonne nouvelle du weekend pour le club balbynien est à mettre au crédit de l'équipe réserve, qui termine première de la poule D de Régional 3, obtenant ainsi la montée en division supérieure pour l'année prochaine.