Sports

Tennis de table

Après un dernier exercice historique, les pongistes de l'ACB espèrent continuer leur progression dans toutes les sphères du club. À commencer par l'équipe fanion, qui vise la montée en Nationale 3.

Publié le :

Développement durable !

Depuis deux ans et le retour à plein temps au club de Camille Sauzet en tant que joueur, mais surtout en tant qu'entraîneur principal et responsable des actions de développement, une belle dynamique s'est enclenchée à l'ACB tennis de table.

De nombreuses actions ont vu le jour, comme un échange avec l'école Romain-Rolland qui a rassemblé 170 élèves lors d'un tournoi en juin 2019, une séance par semaine de sport adapté en partenariat avec le centre médico-psychologique de la Pochette, ou encore une participation hebdomadaire à l'École municipale des sports.

Et ce n'est pas tout, puisque les créneaux jeunes débutants et compétiteurs ont été élargis pour s'adapter à tous les emplois du temps, et des stages ont été proposés lors des vacances.

Tout un éventail d'actions qui a permis au club de passer d'une trentaine à une centaine d'adhérents.

Pour poursuivre leur objectif de proposer leur discipline à un public toujours plus large, les responsables de l'ACB tennis de table vont reconduire ces initiatives, mais aussi en mettre en place des nouvelles, comme deux séances par semaine réservées aux adultes débutants.

"Nous pensons que beaucoup n'osent pas franchir les portes du club, de peur de se retrouver dans un groupe d'entraînement trop fort, explique le responsable de la communication, Christophe Druaux. Nous allons donc mener des efforts particuliers pour les attirer."

Au rayon compétition, l'ambition d'écrire une nouvelle page de l'histoire du club va rythmer la saison de l'équipe fanion, dont l'objectif sera d'accéder pour la première fois à la Nationale 3. Déjà montés en Pré-nationale à l'issue de la première phase la saison dernière, Camille Sauzet, Ivica Stevic, Jean-Baptiste Blanc et Mitul Vyas avaient raté de peu la Nationale 3 à l'issue de la 2e phase*.

Un parcours qui donne l'espoir d'y parvenir cette saison. Après deux journées, les Balbyniens ont cependant déjà chuté à Fontenay-sous-Bois après avoir remporté la première rencontre contre Cachan. La réception du leader, Sartrouville, le samedi 19 octobre à Jesse-Owens, s'annonce donc déjà capitale pour la formation balbynienne.

Comme la saison dernière, quatre autres équipes seniors représenteront l'ACB en championnat, avec des objectifs différents que décryptent les dirigeants du club : "Les équipes 2 et 3 évoluent en Régionale 3 avec l'objectif du maintien pour l'équipe 2 et une montée pour l'équipe 3. L'équipe 4 visera la montée en Pré-régionale et l'équipe 5 tentera de se maintenir en Départementale 2."

D'autre part, grâce à des effectifs étoffés, l'ACB tennis de table a pu inscrire une équipe cadet/junior en championnat. Une formation composée de Lara Schwitzgabel, Théo Oger et du nouvel arrivant en provenance de Pantin, Renaud Pointurier, qui a disputé avec succès sa première journée en départementale 1 le dimanche 6 octobre à Jesse-Owens. Opposés à Livry-Gargan, Le Bourget et Gagny, les Balbyniens ont en effet fini premiers avec trois victoires.

 

*Pour rappel, le Championnat de France par équipes est divisé en deux phases, comme deux championnats en une saison, avec montée et descente possible chaque fois.