Scolarité

Rythmes scolaires : Bobigny passe à 4 jours

À la rentrée 2018, l’école passera à la semaine de quatre jours. Le maire a acté la décision après plusieurs mois de consultation avec les parents, les enseignants et les personnels de l’éducation.

Publié le :

Après avoir consulté les parents, enregistré l’avis des enseignants et compulsé les retours des personnels de l’éducation, le maire de Bobigny a tranché sur l’organisation des rythmes scolaires : à la rentrée 2018, l’école passera à la semaine de quatre jours.

 

Dans un courrier en date du jeudi 8 février, Stéphane De Paoli a saisi officiellement le directeur académique des services de l’Éducation nationale de Seine-Saint-Denis (Dasen) aux fins de solliciter une « dérogation pour l’organisation de la semaine scolaire à quatre jours » à compter de la prochaine rentrée des classes.

La démarche du maire de Bobigny se fonde sur les résultats du cycle de consultations mené sur la ville :

  • Entre décembre 2017 et janvier 2018, des conseils d’écoles extraordinaires se sont tenu autour de la question du maintien de la semaine scolaire de quatre jours et demi ou du retour à la semaine de quatre jours.
  • Une consultation a été réalisée via un courrier envoyé à près de 4 000 parents, d’un questionnaire dans Bonjour Bobigny  et sur le site internet de la ville.
  • Trois réunions publiques ont été organisées les 15, 17 et 19 janvier, au cours desquelles la municipalité a présenté devant les parents les deux scénarios d’organisation des rythmes scolaires

  • Quatre rencontres oint été menées avec les personnels municipaux (Atsem, animateurs, etc.) concernés par l’organisation du travail dans les écoles.

Une consultation auprès des parents et des professionnels

 

Le maire précise, dans son courrier au directeur des services académiques, qu’à l’exception d’un établissement, « les conseils d’écoles extraordinaires ont unanimement émis un avis favorable au retour à la semaine de quatre jours ».

Il pointe aussi la « quasi-unanimité » du corps éducatif pour un enseignement organisé sur quatre jours.

Côté parents d’élèves, 77 % des 650 coupon-réponses reçus en mairie (courrier ou internet) ont exprimé le souhait d’une semaine scolaire déroulée sur quatre jours.

Même aspiration constatée auprès d’une majorité des agents de la ville travaillant dans les écoles, à l’instar des Atsem ou encore des gardiens qui pointent « un manque de temps d’entretien hebdomadaire » en raison de l’ouverture des établissements scolaires le mercredi matin.

Partant des enseignements de cette consultation  et de l’ambition municipale d’offrir à chaque enfant les meilleures chances de réussite, le maire de Bobigny sollicite donc le bénéfice de la dérogation, qu’introduit le décret du 27 juin 2017, pour réorganiser la semaine scolaire sur quatre jours uniquement, dès la rentrée de septembre 2018.