Nature

Pour une rue mieux partagée

Publié le :

Sens uniques : ouverture de la circulation en double sens pour les cyclistes Dans les rues à sens unique limité à 30 km/h, les cyclistes peuvent maintenant circuler dans les deux sens*. Ce sens inverse de la circulation auto est réservé uniquement aux vélos : les autres « deux-roues » (scooters et motos) doivent respecter le sens unique. Le but est de favoriser la pratique du vélo en ville en leur faisant éviter les détours. Les études montrent que plus il y a de cyclistes en ville, moins il y a d’accidents. Quand les automobilistes sont habitués à voir des vélos, ils font plus attention... À Bobigny cela concerne les rues des Républicains espagnols, Daubié, Présouverain, 8-Mai-1945 (entre la rue de la Ferme et l’avenue Jean-Jaurès), Pasteur, Victor-Hugo, Proudhon, Auffret, Timbaud, Frantz Fanon en partie et la contre-allée Paul-Vaillant- Couturier. Seule l’avenue Jean-Jaurès, trop étroite à cause de la plateforme du tramway, n’est pas concernée.La zone 30 : une circulation apaiséeL'objectif est de créer un réseau de rues dans un quartier où la vitesse est partout limitée à 30 km/h avec des aménagements bien spécifiques : ralentisseurs, marquages au sol, panneaux. Les piétons n’y sont pas prioritaires et les cyclistes bénéficient partout du double sens cyclable. Rouler à 30 km/h maximum, c’est avoir une conduite plus souple, moins dangereuse et moins polluante que la conduite par à-coups de la limitation à 50 km/h. Cette année, la première zone 30 sera ouverte en centre-ville. L’opération de renouvellement urbain a été l’occasion de repenser les rues dans une logique de partage de la voirie avec des trottoirs plus sécurisés et plus confortables. Quand toutes les rues seront terminées, la zone 30 s’étendra entre l’avenue Jean-Jaurès, le boulevard Lénine, et l ’avenue du Président Salvador Allende. En projet : un zonage est à l’étude dans le Grand quadrilatère, quartier lui aussi en requalifi cation, pour les rues Chablis-Balzac, Lautréamont, Chahine, Mastroiani, Prospérité, Racine… D’autres concernent par exemple le secteur pavillonnaire du quartier de La Ferme. La zone de rencontre : priorité aux piétonsLa rue devient un espace de vie... Une zone de rencontre,  c’est un ensemble de rues, parfois une place, où les piétons sont prioritaires sur tous les autres usagers (sauf le tram).On peut s’y promener, y compris au milieu de la rue. Les automobilistes, motards et cyclistes ne sont pas interdits, mais doivent respecter la vitesse maximale de 20 km/h et les autres usagers.Ce qui amène les automobilistes à ralentir, c’est autant la réglementation que l’environnement : il n’y a pas de trottoir pour faire sentir tout de suite que l’espace est d’abord prévu pour les piétons.À Bobigny, la première zone de rencontre conçue comme telle est la rue Anne Franck, qui vient d’être inaugurée. En projet : la promenade Jean-Rostand, du côté bordé par les restaurants, va finir d’être aménagée : la rue Mathurin Renaud, qui avait été mise en impasse pendant les travaux de l’immeuble Européen 3, sera rouverte à la circulation. Dans la rue d’Anjou, la zone sera matérialisée cette année. Une étude concerne la rue Guesnier. Dans le futur, une étude pourrait concerner le secteur pavillonnaire situé derrière l’Abreuvoir.Rue de la république : 30 km/h aux abords du collègeLa rue de la République supporte tous les jours un trafic important : camions vers la zone industrielle, plusieurs lignes de bus, et de nombreux jeunes qui entrent et sortent du collège chaque jour. Pour la rendre plus sûre, notamment pour les collégiens, la circulation va y être apaisée.La rue de la République supporte tous les jours un trafic important : camions vers la zone industrielle, plusieurs lignes de bus, et de nombreux jeunes qui entrent et sortent du collège chaque jour. Pour la rendre plus sûre, notamment pour les collégiens, la circulation va y être apaisée.La vitesse sera limitée à 30 km/h aux abords du collège. Et un plateau surélevé de 20 mètres de long sera aménagé devant l’entrée, pour faire ralentir les automobilistes. Les pentes relativement douces du plateau permettront aux bus qui empruntent la rue de le franchir sans être trop violent pour les passagers.Les travaux se termineront à l’été.Retrouvez ce dossier dans Bonjour Bobigny 770« Code bobigny »une journée spéciale sécurité routière dimanche 15 mai35 accidents corporels, 16 interpellations en état d’ivresse… En quatre mois, depuis janvier, la police nationale a déjà comptabilisé 130 procédures pour délits routiers à Bobigny et distribué plus de 1 000 contraventions de 4e classe, les plus graves. Pour sensibiliser à la sécurité routière, la Ville et des associations organisent une journée autour de la sécurité routière, du partage de la rue et du respect de tous ses usagers, intitulée « Code Bobigny ». Au programme pour tous les âges, des ateliers, des parcours ludiques, et du foot.Les ateliers :Mini-test du code de la routeRéparation de vélosSimulateur de parcours à scooterInitiation aux gestes de premiers secoursParcours avec des lunettes simulantune forte alcoolémieSorties à vélos et parcours trottinettesProjection de films