Vie quotidienne

Le prix de l'eau

L’eau du robinet coûte cent à deux cents fois moins cher que l’eau en bouteille. Les trois facteurs qui déterminent son prix sont désormais mieux détaillés sur votre facture.

Publié le :

Depuis janvier dernier, Veolia Eau Île-de-France a fait évoluer la présentation de la facture d'eau, à la demande du Syndicat des eaux d'Île-de-France (Sedif ). Plus claire et plus pédagogique, ce document permet désormais de visualiser plus facilement les trois composantes du prix de l'eau et de mieux comprendre qui fait quoi et qui perçoit combien.

Une eau bon marché

Pour rappel, le prix du mètre cube d'eau facturé se décompose en trois parts. Tout d'abord celle de l'eau potable, qui relève du Sedif et est facturée 1,37 euro du mètre cube, soit 32 %du prix total. Vient ensuite l'assainissement - c'est-à-dire la collecte et le traitement des eaux usées -, dont le prix varie selon les communes et départements (44 % du total). Enfin, les taxes et redevances, destinées à des organismes publics, représentent quant à elles 24 % de l'ensemble de la facture.

L'eau potable reste bon marché : elle coûte 0,4 centime d'euro le litre, soit cent à deux cents fois moins que le prix de l'eau en bouteille. Actualisé en moyenne de 0,5 % par an, le prix de l'eau potable augmente ainsi presque trois fois moins que l'inflation.