Travaux

Le centre nautique Jacques-Brel fait peau neuve

Près de 25 ans après son ouverture, il est temps pour le centre nautique de s'offrir une cure de jouvence avec d'importants travaux de rénovation, qui dureront onze mois.

Publié le :

Bientôt plus grand et plus agréable

Ces deux prochains mois d'été* seront les derniers du centre nautique Jacques-Brel sous sa forme actuelle, avant qu'il ne connaisse une transformation conséquente.

D'importants travaux de rénovation sont en effet prévus au sein de la piscine balbynienne, qui occasionneront sa fermeture du 2 septembre 2019 au 1er août 2020.

Il faudra compter une année de chantier, pour un coût de 9,4 millions d'euros, afin de redonner des couleurs à un centre nautique qui a bien vieilli depuis son ouverture en 1995.

Avec les agrandissements du hall d'accueil (triplement de la surface), des vestiaires collectifs et individuels et l'extension du solarium, l'endroit est amené à s'étendre. Il sera également plus écologique avec la rénovation des façades vitrées, la remise aux normes et l'amélioration des performances énergétiques des systèmes de traitement de l'air et de l'eau.

Enfin, quelques derniers travaux devraient le rendre plus agréable, avec notamment l'amélioration du confort acoustique grâce à la pose de toiles tendues au-dessus du bassin intérieur et l'ouverture d'un espace restauration en extérieur, pour la saison estivale.

La plage extérieure gagnera également 300 m2 supplémentaires, en grignotant quelques places de parking.

*Horaires d'ouverture du 1er juillet au 1er septembre : Lundi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche de 12h à 18h30. Mercredi de 12h à 18h30 et de 19h15 à 21h. Fermeture le mardi.

En attendant la réouverture ...

En attendant de découvrir ce nouveau centre en août 2020, les habitués de Jacques-Brel pourront s'expatrier dans les piscines voisines de Noisy-le-Sec, Bondy et Pantin, pour les mêmes tarifs qu'à Bobigny.

La section natation de l'ACB fera de même pour ses groupes de compétiteurs, mais elle devra par contre stopper toutes ses autres activités, qui concernaient plus de 1 200 adhérents. Des adhérents qui devraient cependant vite revenir l'année prochaine, pour profiter de toutes ces améliorations...

Plus d'infos sur le site d'Est Ensemble