Menus

Lancement des conseils de quartier

Publié le :

C’est « la réunion des réunions », comme l’a qualifiée au cours des échanges le maire, Stéphane De Paoli. Jeudi 25 juin, les membres des tout nouveaux conseils de quartier ont été conviés dans le salon d’honneur de la mairie pour le lancement officiel de ces instances de proximité. «?Dès notre prise de fonction, rappelle le maire, nous avons voulu mettre en place les instances pour développer la démocratie locale, car nous savons que le dialogue, l’écoute, le partage de l’information sont les meilleurs outils pour trouver les solutions les plus adaptées. Les conseils de quartier permettront de renforcer la cohésion sociale. Je ne doute pas que chacun d’entre vous viendra dans une démarche positive pour travailler à l’amélioration de nos quartiers.?» À son tour, Simbara Camara, adjoint à la vie associative et de quartier, évoque le «?dynamisme balbynien?»?: «?Nous avons été agréablement surpris par votre engagement. Cela démontre votre envie de prendre part à la vie de la cité.?»Quatorze conseil structurés en quatre collègesPrésidés par le maire et un adjoint de quartier, les conseils de quartier se réuniront deux fois par an à huis clos, sauf demande expresse du maire. «?Ils devraient être des lieux d’information, d’écoute, de concertation, d’expression et de propositions qui concernent chacun des quatorze quartiers, détaille Christine Gaberel, une des quatre adjoints de quartier. Les conseils de quartier seront coordonnés par le maire, son adjoint Simbara Camara ainsi que les quatre adjoints de quartier.?» Quatorze conseils de quartier sont mis en place, et c’est Christine Gaberel qui a présenté leur organisation, leurs missions et leur fonctionnement tels que défini par le règlement intérieur voté en conseil municipal le 28 janvier dernier (voir encadré).Un riche échange avec la salle a permis aux présents de demander moult précisions. Et nombreux sont les participants qui se félicitent de la mise en place de ces conseils. «?Est-ce qu’on pourra faire des suggestions pour améliorer la situation du quartier???» interroge Mme Jacqueline Blacodon, habitante de Salvador-Allende. «?Y aura-t-il une mise en relation des différents collèges???», questionne Nana Shodu, de l’association Bomoyi. Patrick Cartigny, venu de La Folie, s’intéresse à la «?préparation des réunions?» et interroge sur d’éventuels «?sujets tabous?». «?Il n’y a pas de question taboue, ni de risque de réunionite aiguë, rassure Christine Gaberel. Le but est de voir les problèmes ensemble et d’essayer de trouver des solutions pour avoir un cadre de vie meilleur.?» D’autres interventions pointent l’importance de ces conseils de quartier, à l’instar de Christine Girard, présidente des Jardins de Paul, qui trouve que ce genre de rencontres de proximité «?manquait beaucoup sur la ville durant le précédent mandat?». «?Les conseils de quartier sont obligatoires pour les villes de 80?000 habitants et plus, pas pour une ville de la taille de Bobigny. Toutefois, la municipalité a décidé de les mettre en place afin que vous puissiez participer activement à la vie de la ville?», a longuement explicité Christine Gaberel. Les prochains rendez-vous auront lieux à la rentrée pour le démarrage effectif des conseils de quartier.La composition des conseils de quartierStructurés en quatre collèges, les conseils de quartier sont constitués de sept représentants des habitants, cinq représentants de la vie économique locale et cinq représentants de la vie associative et éducative locale. Les directeurs des écoles maternelles, élémentaires, collèges et lycées du secteur seront membres de droit.Retrouvez cet article et toute les actualités de la ville dans Bonjour Bobigny