Match AFB St Ouen l'Aumone

Sports

l’AFB en National 2 !

Tout juste promus l’été dernier en National 3, les joueurs de l’AFB ont été sacrés champions, samedi 12 mai. Le club évoluera donc en National 2 la saison prochaine... Et entre dans l’histoire du sport balbynien !

Publié le :

C’est un exploit rare qu’ont réalisé les joueurs de l’AFB. Un an après avoir rejoint le National 3, le plus haut niveau régional, ils ont en effet déjoué tous les pronostics en allant chercher une 2e montée consécutive !

Jusqu'au bout du suspens

À l’aube de l’avant-dernière journée, il ne manquait plus qu’une victoire aux Balbyniens pour valider leur ticket pour la division supérieure (ou un nul si dans le même temps, leur dauphin, Aubervilliers, ne gagnait pas). Chose faite ce samedi 12 mai, où ils se sont magnifiquement imposés à Saint-Ouen l’Aumône (0-4). Sur la pelouse des « autres » verts de Saint-Ouen, qui jouaient quant à eux leur survie dans la division, les Balbyniens ont souffert un quart d’heure avant d’ouvrir le score sur une belle tête du jeune Alexandre Moury sur corner.

Avec ce premier but, le plus dur était fait. ,L’AFB prend alors la mesure de son adversaire et double la mise dix minutes plus tard par Saïd. En deuxième mi-temps, les joueurs du Val-d’Oise jettent leurs dernières forces dans la bataille, offrant par conséquent de nombreux espaces aux Balbyniens, qui en profitent pour inscrire deux nouvelles réalisations par Minsebele (80e) et Balamandji (85e).

Le titre de champion est ainsi acquis et, c’est désormais officiel, l’AFB découvrira le 4e niveau national à la rentrée prochaine.

Une équipe solide et solidaire

Pour la première fois de son histoire, le club se déplacera donc en dehors de l’Île-de- France.

« C’est incroyable, s’enthousiasme le capitaine, Timoni Mendes, à l’issue du coup de sifflet final libérateur. Nous avons réalisé une saison au-delà de nos espérances et nous vivons là un grand moment de joie. » Même sentiment du côté de Stéphane Boulila, un des membres du staff , encore surpris de finir « devant de grosses équipes comme Aubervilliers ou Versailles. Ce terrain synthétique et les subventions accordées de 160 000 € par an ont permis au club de prendre toute son envergure. »

En début de saison, l’objectif était seulement de « bien figurer dans cette nouvelle division ». Assez logique pour une formation qui accédait à ce niveau en ayant terminé seulement 5e en Régional 1. Mais très vite, dès le mois d’octobre, les Balbyniens prennent la tête du classement… pour ne plus la quitter. « On a été solides, souligne Timoni Mendes. On a beaucoup travaillé. Le staff ne nous a pas lâchés et nous n’avons rien lâché non plus sur le terrain. Petit à petit,nous avons commencé à croire à ce titre. »

Meilleure attaque

L’AFB enchaîne en effet une série de quatorze rencontres sans défaites, soit sept mois sans le moindre revers. Et si l’Académie a peiné à conclure en encaissant deux de ses trois défaites de l’année ces dernières semaines, elle n’a néanmoins pas laissé passer sa chance d’écrire une nouvelle page de son histoire. « C’est une saison aboutie. Les joueurs ont répondu présent toute l’année. Je suis très fi er d’eux, de leur investissement et de leur mentalité, confie Stéphane Boulila, à la tête de l’équipe depuis novembre 2015. Depuis que je suis arrivé, le club évolue bien,progresse bien. Avec mon staff, nous sommes heureux de vivre ces moments avec de super-garçons. »

Avec la meilleure attaque (44 buts) et la meilleure défense (20 buts) du championnat, les joueurs de Bobigny n’ont pas volé leur titre. C’était vraiment « une saison formidable », conclut Timoni Mendes, qui en sept ans a déjà connu trois montées !

 

Retrouvez cet article dans Bonjour Bobigny n°823

 

Venez fêter la montée à Delaune samedi 19 mai à 18 h !

Pour la dernière journée du championnat, l’AFB accueille le Paris FC, samedi 19 mai à 18 h au stade Auguste-Delaune. Les dirigeants du club invitent les Balbyniens à se déplacer au stade pour fêter tous ensemble le titre.