Santé

COVISAN : dispositif de dépistage et d'accompagnement des patients

Bobigny et Drancy s'associent au dispositif médical Covisan pour lutter contre la propagation du Covid 19.

Publié le :

COVISAN s'installe au CPS Aimé césaire

Le dispositif Covisan crée par l'AP-HP est destiné à casser la chaîne de transmission du Covid-19 en identifiant, accompagnant et en proposant une démarche de prévention au plus grand nombre de personnes potentiellement contaminantes et à leurs contacts.

Depuis les quatre hôpitaux pilotes (l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, l'hôpital Avicenne, l'hôpital Bichat-Claude Bernard et l'hôpital Louis-Mourier) le plan d'actions s'étend encore en Île de France.

Le mercredi 20 mai, Stéphane De Paoli Maire de Bobigny, Aude Lagarde Maire de Drancy et Jean Christophe Lagarde député de la circonscription ont inauguré le centre COVISAN Bobigny - Drancy. Accompagnés des acteurs de santé du territoire, ils ont pu visiter les locaux du dispositif, implanté au Centre polyvalent de santé Aimé Césaire.

Les échanges ont tracé les modalités du centre de dépistage ainsi que les jalons d'un travail partenarial renforcé entre collectivités et personnel médical, pour une meilleure prise en charge des usagers.

Un seul objectif avec un plan multi-actions

Le but est de limiter au maximum la transmission du virus par les malades tout en les soignants.

- diagnostiquer les malades le plus tôt possible pour eux-même mais aussi pour éviter la propagation.
- les accompagner médicalement mais aussi socialement pour qu'ils ne contaminent pas leur entourage.
- identifier et prévenir leurs contacts potentiellement infectés et les prendre en charge à leur tour.

L'accueil du patient

Une équipe souvent pluridisciplinaire (professionnels de santé ou non, volontaires, travailleurs sociaux etc.) est formée à l'écoute et l'accueil des patients tout en les rassurants.

Un patient peut être orienté vers la structure Covisan par différents biais ; médecin traitant, service des urgences, centre de dépistage, SAMU/SMUR, pharmacien, infirmière, services sociaux, association d'aide à la personne etc.

Un examen sanitaire de dépistage est réalisé à l'arrivée du patient. Les résultats des prélèvements reviennent du laboratoire dès le lendemain.

Si la personne est testée positive, le patient est pris en charge par Covisan et les soignants lance alors une évaluation médico-sociale.

Evaluer pour mieux accompagner

À l'aide d'un questionnaire médical et social, l'équipe essaie d'en savoir plus sur les conditions de vie du malade, s'il effectue les gestes barrières à la maison, ces difficultés à les mettre en place. L'équipe de terrain, peut même se déplacer au domicile du patient pour évaluer les risques de transmission et ainsi donner des conseils personnalisés au patient et aux membres du foyer.

Cette "enquête" toujours menée avec l'autorisation du patient permet aussi de tracer et identifier les personnes en contact avec lui hors du foyer. Le patient à aussi le choix de révéler ou non son identité aux personnes contact qu'il identifie.

L'équipe Covisan contacte alors les personnes concernées du patient et les invite à se faire dépister.

Pour un confinement efficace

L'objectif est de favoriser un confinement à domicile sans risques, pour cela après l'évaluation et conseils adaptés au domicile, l'équipe d'intervention fournit un kit Covisan (masque, gel hydroalcoolique) ainsi que toutes les informations nécessaires aux membres du foyer. Des services complémentaires peuvent aussi être proposés; le portage de repas, de médicaments.

Si le logement ne permet pas de protéger l'entourage d'une contamination, il est proposé au patient d'être isolé en hôtel ou en centre d'hébergement.

Inauguration dispositif COVISAN Bobigny-Drancy