Communiqué

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Publié le :

Un article du Point du 13 février 2020 diffuse des extraits du livre d'Eve Szeftel intitulé," Le Maire et les barbares ". De nombreux propos mensongers y sont relatés, mettant en cause la probité des élus municipaux.

La majorité municipale est profondément choquée par les propos proférés dans le livre et l'article. Elle entreprend à ce titre les démarches juridiques nécessaires pour défendre ses droits.

La ville de Bobigny tient à rappeler qu'elle met tout en œuvre, depuis 2014, pour assainir la gestion municipale. Dès le début du mandat, l'exécutif a dû rétablir, à tous les niveaux, des pratiques irrégulières en matière de marchés publics. Le contrôle de légalité n'a jamais mis en cause aucune procédure de passation de marchés publics depuis 2015. Un ambitieux plan d'actions avait été engagé dès janvier 2018 soit 9 mois avant la publication du rapport de la Chambre Régionale des Comptes, saisie par M. Le Maire, Stéphane De Paoli.

À ce jour, 8 des 15 rappels au droit ont été levés et 4 sont en passe de l'être ; 2 des 10 recommandations ont été appliquées, et 6 sont en cours d'avancement.

Si des erreurs de recrutement ont été faites en début de mandature, dans le cadre d'une transition rude et peu républicaine imposée par l'ancienne majorité municipale(destruction de documents, de dossiers et d'outils, opposition marquée de certains cadres), elles appartiennent aujourd'hui au passé.

Les élus tiennent également à rappeler leur attachement aux principes de laïcité et de probité. Les supposés liens entre la majorité municipale et les milieux du grand banditisme ou de l'extrémisme religieux sont infamants, calomnieux et diffamatoires. Les élus de Bobigny sont les représentants de tous les balbyniens, quelques soient leurs origines sociales, ethniques ou religieuses.

Contact presse :
Clémentine Makangila-Lebo - 06 27 15 92 98