Cadre de vie

1er coup de pelle pour les jardins partagés !

Un jardin partagé a vu le jour devant l’école Molière à l’initiative de la Semeco, appuyée par l’association La Sauge et Sigui-Diya.

Publié le :

Pommes de terre, oignons, radis pousseront bientôt dans le quartier du Chemin-Vert.

À l’initiative de la Semeco, des habitants de la cité ont mis en place un jardin partagé. Le premier coup de pioche (ou plutôt de pelle) a eu lieu samedi 3 mars dans une ambiance festive. C’est un carré de pelouse de 200 m2, près de l’aire de jeux en face de l’école maternelle Molière.

L’association La Sauge, qui avait monté une ferme éphémère sur l’ancien site MBK l’an dernier, est là pour appuyer les futurs jardiniers. Une vingtaine d’adultes et une dizaine d’enfants, dont des membres de Sigui-Diya et de l’Amicale des locataires, ont déjà répondu présent.

Tout est à inventer. Et c’est même tout l’intérêt du projet : « Il faut que les habitants s’approprient ce jardin partagé. Des petits moyens seront débloqués. Il s’agit d’une volonté du maire de mettre en place de telles initiatives. »

Des idées qui poussent !

Une partie de la terre a déjà été retournée, des plants de pommes de terre apportés par des résidents ont été enfouis, des oignons et radis semés, des petites jardinières construites… Un premier débroussaillage des idées de chacun avait déjà permis, le 21 février, de dégager les grandes lignes du futur jardin avec l’aide notamment de Pierre Montella, conseiller municipal, qui a lui-même créé un jardin partagé dans le quartier Grémillon.

Ainsi il sera clôturé, un cabanon permettra d’abriter les outils, un règlement intérieur sera rédigé… Une partie des participants à la réunion souhaitait que tout le monde jardine ensemble et que les récoltes soient dégustées ensemble, tandis que d’autres pensent qu’il serait plus simple que chacun possède une petite parcelle… Débats à venir désormais sur le terrain !