Le cimetière musulman

Créé en 1934 par décret ministériel et doté d'une petite mosquée, on a coutume de dire qu'il est longtemps resté le seul cimetière musulman de France.

Le cimetière musulman

En 1996, le cimetière musulman devient le carré musulman de quatre communes – Aubervilliers, Bobigny, Drancy et La Courneuve – qui ont conjugué leurs efforts pour le sortir de l'abandon et de l'oubli. Il est désormais inscrit à l'inventaire des Monuments historiques.

Toutes les tombes sont tournées vers la Mecque. Les plus anciennes sont sobrement frappées du croissant et de l'étoile, les plus récentes se distinguent par une décoration plus riche. Elles témoignent toutes de l'histoire de l'immigration en France.

Le cimetière musulman

À côté des ouvriers venus du Maghreb, du Moyen-Orient, de Madagascar, de la Réunion, des Comores ou des anciens comptoirs français en Inde, on trouve aussi de nombreuses célébrités dont un diplomate de la république d'Azerbaïdjan, un ministre plénipotentiaire du général de Gaulle, des princes et princesses de la famille royale du Maroc ou des athlètes comme Boughera El Ouafi, champion olympique de marathon aux jeux d'Amsterdam en 1928. En vous promenant, vous apercevrez le drapeau français flotter au-dessus du carré no 8, celui des « oubliés de la paix », soldats tombés lors de la libération de Paris en 1944.

Sa dimension historique et politique ainsi que son architecture en font un site unique qui doit être connu.

38, rue Arago
93000 Bobigny
Situer sur la carte interactive
Tél. 01 48 36 11 29

Visiter le cimetière musulman avec l’office du tourisme