La MC93 rouvre ses portes

Après des travaux débutés en 2015, la MC93 rouvre ses portes à partir du 23 mai. Une nouvelle page qui s'ouvre pour ce lieu symbolique de la culture, et qui offre à Bobigny un équipement au rayonnement mondial.

La MC93 a écrit une page essentielle de la décentralisation théâtrale voulue par André Malraux et a représenté la pointe de l’ouverture sur les toutes les formes théâtrales.

Face à la nécessité de repenser le dispositif d’accueil (notamment pour les personnes à mobilité réduite), de mettre le bâtiment aux normes actuelles (sécurité, consommation énergétique) et d'améliorer le dispositif scénographique, l'association MC93, la ville de Bobigny et leurs partenaires ont lancé un vaste chantier de restauration pour protéger et transmettre ce haut lieu de la création.

Un théâtre ouvert sur la ville

Le premier objectif de cette transformation était de renforcer l’identité de cet édifice historique. Habillé en partie d'une enveloppe métallique plissée de type laiton, le bâtiment s'affirme tout en laissant la part belle à la lumière.

Une fois à l’intérieur, le spectateur découvre un hall d’accueil réaménagé avec une nouvelle billetterie. En se déployant sur le boulevard Lénine, le hall dispose désormais d'un nouvel accès vers les salles de spectacle et au 5e étage, offre un large promenoir s'ouvrant sur la ville.

La nouvelle entrée du restaurant sur la place Lounès Matoub et la librairie, installée dans la partie sud du hall, participent à l'animation du bâtiment depuis la rue.

Des gradins modulables

En effet, le hall est doté d’une surface de 700 m2, au lieu de 300 m2 auparavant. De même, la grande salle de 800 places a été reconfi gurée et dispose maintenant de gradins entièrement modulables. Avant, il fallait trois jours et beaucoup de personnel pour enlever les gradins ; dorénavant, cette opération ne prendra que trois heures avec un minimum de techniciens mobilisés. Un gain de temps etd’argent pour cet équipement qui accueillera plus de 220 levers de rideau chaque année.

Trois salles de spectacles

L’atelier de construction de décors a lui aussi été entièrement repensé. Il est plus accessible et situé à proximité immédiate du quai de livraison. La Maison de la culture dispose également d’une salle de 240 places et d’une nouvelle pouvant accueillir une centaine de sièges. 17,6 MILLIONS DE TRAVAUX. En tout, cette réhabilitation a coûté près de 17,6 millions d’euros hors taxe. Un prix important mais maîtrisé, auquel la ville de Bobigny, propriétaire du bâtiment et maître d’ouvrage des travaux, a participé à hauteur de 20 % après voir obtenu des aides supplémentaires de l’État, de la Région et du Département de 4,20 M€. Avec cette nouvelle Maison de la culture, Bobigny dispose d’un équipement au rayonnement mondial. Une fierté que les Balbyniens pourront partager à partir du 23 mai.

Un bâtiment durable et fonctionnel

En rénovant et rationalisant ses espaces et ses installations techniques, la MC93 optimise ainsi sa consommation d'énergie au quotidien grâce à une gestion du bâtiment informatisée. Le projet optimise également les espaces dédiés au fonctionnement quotidien de l'établissement. Des lieux de stockages supplémentaires sont aménagés, notamment pour les costumes jusqu'alors entreposés en dehors du théâtre.

Enfin, l’accueil du public impliquant l’accueil de tous les publics, l'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite est réalisée sur l'ensemble des locaux de la MC93.

Suivez l'actualité de la MC 93 et retrouvez la programmation sur www.mc93.com