Le budget 2017 : pour le quotidien des Balbyniens

Sans augmenter les impôts, le budget 2017 va consacrer 7,30 M€ pour l’entretien des écoles, des équipements sportifs et la voirie communale, et plus de 6,30 M€ pour le logement, la rénovation urbaine et la vie associative. Un budget qui dévoile les priorités de la municipalité pour assurer le quotidien et l’avenir des Balbyniens.

2,6 millions d’euros sont consacrés cette année à l’entretien des groupes scolaires.

Stabilité fiscale, gestion rigoureuse et priorité à l’investissement sont les grands principes du budget principal de la ville de Bobigny pour l’année 2017, voté le 8 mars dernier.

Pas d’augmentation d’impôts

« Conformément à nos engagements devant les Balbyniens, il n’y aura pas d’augmentation d’impôts en 2017 », déclarait en préambule, Christian Bartholmé, premier adjoint aux finances. Ainsi, le taux d’imposition pour la taxe d’habitation restera à 26,70 %, à 25,83 % pour la taxe sur le foncier bâti et à 81,47 % pour le foncier non bâti.

Avec un autofinancement et des investissements en hausse, des emprunts et des dépenses de fonctionnement en baisse, la gestion financière de Bobigny suit le chemin inverse de la majorité des collectivités territoriales françaises.

Une trajectoire vertueuse particulièrement visible sur les taux d’imposition qui restent stables à Bobigny, contrairement à la tendance nationale. Selon une étude réalisée par le Forum des villes et des collectivités et publiée dans Les Échos en septembre 2016, l’imposition communale en France a augmenté de 1 % en 2016 avec des records observés à Saint-Denis (+ 6,7 %), Nantes (+ 6,5 %) ou Clermont-Ferrand (+ 6,3 %).

Priorité aux travaux du quotidien

La capacité d’autofinancement de la Ville, ajoutée aux crédits d’investissements non réalisés en 2016, va permettre d’importants investissements.

La priorité de ce budget 2017 est donnée aux travaux du quotidien avec 2,6 millions d’euros pour l’entretien des groupes scolaires, 1,6 million d’euros pour la voirie, 1,6 million d’euros pour l’entretien des équipements sportifs ou encore 1,5 million d’euros pour l’éclairage public.

6,30 M€ pour le logement, la rénovation urbaine et la vie associative

À côté de ces travaux du quotidien, le budget 2017 accorde un soutien important au logement avec 750 000 euros versés à l’OPH de Bobigny et 509 000 euros à Emmaüs Habitat, pour la rénovation de l’Étoile. La rénovation urbaine est également l’une des priorités de la municipalité avec plus de 3 millions d’euros pour le PRU 1.

Les associations balbyniennes sont également au centre des attentions avec plus de 2 millions versés. Les subventions accordées pour l’ACB rugby et l’AFB sont d’ailleurs en augmentation de 10 % par rapport à 2016.

Il en va de même pour le soutien à l’initiative des associations avec le doublement du fonds Créassos, dont l’enveloppe totale sera doublée cette année en passant de 25 000 à 50 000 euros.

Poursuite des efforts de gestion

La stratégie de la municipalité pour le budget 2017 est identique à celle de 2016. Il s’agit de réduire les frais de fonctionnement afin de dégager des marges d’autofinancement suffisantes pour financer un plan d’investissement ambitieux, tant pour les grands projets d’avenir que pour les travaux du quotidien. Dans ce cadre, le niveau d’autofi nancement pour 2017 s’élève à 11,3 millions d’euros.

7,30 M€ investis dans le quotidien