Toutes les actualités

Face aux désagréments causés par les ratés de la nouvelle collecte des déchets à Bobigny, Bondy et Noisy-le-Sec, les maires ont exprimé leurs griefs aux responsables de Sépur afin que la société remédie rapidement à ce problème.

Des poubelles pleines à craquer en attente de ramassage pendant une, voir deux journées. Cette scène s’est multipliée, depuis le début du mois, dans les rues de Bobigny, mais aussi de Bondy et de Noisy-le-Sec.

Un nouveau prestataire pour la collecte

Est ensemble, qui gère la collecte des déchets des neuf villes de l’agglomération depuis 2011, a mis en place le 2 octobre, dans le cadre du Code des marchés publics, une nouvelle organisation pour améliorer la collecte et favoriser le tri. À cette occasion, un nouveau prestataire – la société Sépur – est chargé de collecter les déchets sur les villes de Bobigny, Bondy et Noisy-le-Sec.

Mais, le service rendu par cette entreprise laisse à désirer. Ce qui a amené les maires, ainsi que le président d’Est ensemble, Gérard Cosme, à exprimer leurs griefs aux responsables de Sépur.

Le directeur de Sépur reconnaît un retard dans la mise en place de la nouvelle organisation de collecte, et demande un peu plus de temps pour ses équipes.

Si le maire de Bobigny insiste pour que Sépur « rattrape rapidement le retard », le président d’Est ensemble, Gérard Cosme, précise à ses interlocuteurs qu’en absence de résultats dans les quinze jours, il n’hésitera pas à mettre un terme au contrat.

Les responsables de Sépur ont été invités à entrer en contact avec les services techniques des villes. Objectif : améliorer rapidement la collecte des déchets.

Publiée le

Agenda

###DB-CATEGORY-TITLE###

Tout l'agenda

Facebook