Evacuation et sécurisation du mail François Mitterrand

La fin des travaux dans le tunnel de l’A86 et l’évacuation du campement de migrants sur le mail François Mitterrand ont permis à la Ville de mener une opération d’amélioration et de sécurisation des lieux.

Durant plusieurs mois, de nombreux migrants squattaient le mail François-Mitterrand. Une centaine d’entre eux avait érigé sur la couverture de l’autoroute A86 des abris de fortune, ou carrément investi les soubassements des rampes piétonnes. Ils vivaient là, dans des conditions sanitaires et de sécurité des plus déplorables.

Mardi 29 août, à la demande du maire, le mail François Mitterrand a fait l’objet d’une opération d’évacuation et de sécurisation.

Un arrêté municipal, en date du 25 août 2017, mettait ainsi en demeure les occupants de quitter dans les quarante-huit heures le mail (sur la partie comprise entre le rond point Jean-Rostand et le carrefour Normandie-Niémen) sous peine d’un recours à la force publique.

Fondé sur des considérations de salubrité publique, l’arrêté municipal relevait que « le campement (était) parcouru de câbles électriques dont le raccordement anarchique sur les candélabres génère des risques d’électrocution et d’incendie » et constatait « l’amoncellement de déchets et d’excréments occasionnant la présence des rats ».

Une remise en état du mail

L’opération d’évacuation, menée en coopération avec la préfecture de Seine-Saint-Denis, a mobilisé la police nationale et la police municipale. Les migrants partis, la Ville a alors procédé à l’enlèvement des déchets, au lavage du site, et a rebouché les trous permettant l’accès au soubassement des rampes.

De son côté, la direction des routes d’Ile-de-France a procédé à la fermeture des aérateurs d’autoroute encore ouverts côté mail, pour éviter de nouvelles intrusions dans les locaux techniques du tunnel autoroutier.

Dans une lettre aux riverains de l’A86, le maire Stéphane De Paoli a souligné « qu’après l’évacuation des dizaines de personnes en situation d’occupation sauvage (…) les services de la Ville pourront travailler dès à présent à la réfection des massifs fleuris, de la dalle fortement dégradée (…) et au rétablissement de l’éclairage public » sur le mail François Mitterrand.

Retrouvez cet article dans Bonjour Bobigny

Publiée le