Toutes les actualités

La Ville et l’Éducation nationale adoptent une position commune vis-à-vis de la réforme du CP en zone d’éducation prioritaire.

La mesure des classes de CP dédoublées dans les écoles situées en zone d’éducation prioritaire, voulue par le président de la République, a provoqué certaines inquiétudes.

Dans un souci de transparence, Stéphane de Paoli, maire de Bobigny, et Christian Wassenberg, directeur des services de l’Éducation nationale de Seine-Saint-Denis, ont cosigné, le 7 juillet, une lettre à destination des parents d’élèves.

Dans celle-ci, les signataires précisent que « le dispositif “100 % de réussite au CP” se réalisera, comme prévu à l’échelle nationale et à Bobigny, dans les écoles élémentaires concernées en REP +. » Et d’ajouter : « Lorsqu’un local aménagé est disponible, il pourra être utilisé. Lorsqu’aucun local n’est pas disponible, il y aura deux maîtres par classe. »

Le temps de la réflexion et de la concertation.

Le courrier prévient : « La rentrée est préparée conjointement, dans un souci d’un accueil de qualité de vos enfants, sans pour autant contraindre la ville de Bobigny à effectuer des travaux d’ampleur. Il n’est pas prévu non plus de supprimer des espaces occupés par les centres de loisirs ou la médecine scolaire. »

La volonté de la municipalité est de mener « école par école, une réflexion globale tout au long de la prochaine année scolaire » en privilégiant la concertation avec les parents d’élèves.

D’ailleurs, la Ville et l’Éducation nationale lanceront, dès la rentrée prochaine, une grande campagne d’informations à laquelle chaque parent d’élève aura la possibilité de participer.

Publiée le

Agenda

###DB-CATEGORY-TITLE###

Tout l'agenda

Facebook