Abreuvoir : top départ de l’Anru 2

La Ville a invité les habitants de l’Abreuvoir, le 9 mai dernier, pour leur annoncer officiellement le lancement des études concernant le renouvellement urbain de leur quartier.

Plus de 150 personnes présentes à la première réunion publique sur l’avenir de la cité de l’Abreuvoir, mardi 9 mai.

Mardi 9 mai, plus de 150 personnes ont assisté à la première réunion publique sur l’avenir de la cité de l’Abreuvoir, construite dans les années 1950 et labellisée « Patrimoine du XXe siècle ».

Le quartier Édouard- Vaillant-Abreuvoir fait en effet partie des 216 quartiers d’intérêt national qui bénéficieront du Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU).

« Je sais votre impatience, légitime, à voir ce quartier bouger », a d’emblée souligné Stéphane De Paoli, en présence notamment de Danièle Senez, vice-présidente d’Est ensemble chargée de la rénovation urbaine et de l’habitat indigne, et de représentants du bailleur social, Seine-Saint-Denis Habitat (dont son directeur général, Yves Nédélec).

Le maire a ainsi annoncé le lancement des études de renouvellement urbain. Un soulagement pour beaucoup d’habitants, même s’ils sont nombreux à trouver que cette opération de rénovation arrive tard. « Vous avez l’impression d’avoir été abandonnés. C’est pourquoi j’ai demandé que vous soyez associés dès le début de ce projet, qui ne se fera pas en un jour. Entre cette réunion et la fin des travaux s’étaleront sûrement dix ans », a expliqué Stéphane De Paoli, souhaitant que l’Abreuvoir « devienne une fierté pour ses habitants ».

Début des travaux en 2010

La Ville, Est ensemble et Seine-Saint- Denis Habitat vont mener, dans les dix-huit prochains mois, plusieurs études sur le patrimoine et l’état du parc social, mais aussi sur les logements privés, les commerces, le stationnement, la circulation, la voirie et les espaces verts du secteur.

Des ateliers seront très prochainement organisés avec les habitants pour leur permettre d’être force de propositions. « Ces ateliers vous permettront de vous exprimer. Rien n’est décidé avant de vous consulter », a insisté Stéphane De Paoli. L’on sait déjà qu’après un état des lieux, 1 500 logements seront réhabilités. 

D’ici le lancement travaux de rénovation qui doivent débuter en 2020,  il s’agira donc de répondre à un grand nombre de questions : comment renforcer l’attractivité du quartier ? Des bâtiments doivent-ils être démolis ? Faut-il créer de nouvelles rues ? Mettre en place un nouveau plan de circulation et de stationnement ?

De nouvelles réunions publiques se tiendront pour faire le point sur l’avancement du projet.

 

Réunion sur les chantiers Karl-Marx

Dans le cadre du programme de rénovation urbaine de Karl-Marx, la municipalité présentera à l’ensemble des habitants le futur visage de leur quartier.

Elle organise mardi 30 mai à 18 h 30, au salon d’honneur de l’hôtel de ville, une réunion pour informer sur les conditions de déroulement des futurs chantiers. En effet, la construction de quatre immeubles d’habitation va commencer entre le mois de juillet et la fin de l’année 2017.

La réunion se tiendra en présence du maire, Stéphane De Paoli, et du président de l’OPH, Jonathan Berrebi.

Publiée le