Des projets pour le "Vivre ensemble"

Les associations et services municipaux ont présenté les grandes lignes des projets proposés dans le cadre du Contrat de ville, copiloté par Est ensemble et l’État.

Présidées par Christian Bartholmé, premier adjoint au maire, Faysa Bouterfass, adjointe à l’éducation, et Simbara Camara, adjoint à la vie associative, trois réunions de commissions du Contrat de ville se sont tenues à l’hôtel de ville mi janvier, en présence des quatre adjoints de quartier et du délégué du préfet.

Sur la centaine de projets présentés, 30 % sont nouveaux , constate David Morel, délégué du préfet, qui parle aussi « d’une douzaine de nouveaux porteurs de projet » par rapport à 2016.

Visant à renforcer le "vivre ensemble", les actions touchent divers domaines : l’accompagnement des jeunes dans la recherche de formation ou d’emploi par la nouvelle association ADOS,  le soutien scolaire pour Bomoyi qui, en 2016, avait accompagné 216 élèves sur l’Abreuvoir et le centre-ville, deux quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Les associations Femmes Relais et Juristes secours ont présenté un projet d’écrivain public. « La Ville a demandé à ces deux associations de déposer un dossier pour tenir les mêmes permanences qu’assurait auparavant l’écrivain public municipal », a expliqué Christian Bartholmé.

Autres nouveautés, le projet de l’AFB pour favoriser l’insertion sociale et professionnelle des jeunes ou encore une épicerie solidaire pour permettre aux familles en difficultés d’accéder à des produits alimentaires à 10 % de leur valeur marchande

Publiée le

Agenda

###DB-CATEGORY-TITLE###

Tout l'agenda

Facebook